Le Chateau de Flaugergues

En 1696, Etienne de Flaugergues, conseiller à la Cour des Comptes de Montpellier, fait l’acquisition d’un domaine auquel il donnera son nom.
Pendant 45 ans, il agrandit et embellit cette « maison des champs » pour lui donner son aspect définitif.
Le château de Flaugergues, splendide « folie » du XVIIIe, propriété du comte et de la comtesse Henri de COLBERT est agrandi et embelli entre 1696 et 1730 par Etienne de Flaugergues, conseiller à la cour des comptes de Montpellier.
« Maisons dans les feuillages », elles sont le fait d’une nouvelle aristocratie enrichie au service du roi. Situées au milieu du domaine rural, elles sont entourées de magnifiques jardins.
Elles deviennent ainsi les résidences d’été des notables de Montpellier au XVIIIe siècle.
Il semble bien que l’usage et la disposition des lieux où fut construit Flaugergues, ses jardins, la qualité simple et soignée de ses bâtiments, aient servi de modèle à de nombreuses « folies » de la région.
En 1811, Flaugergues devient une des résidences de plaisance des Boussairolles, propriétaires du château voisin.
Ainsi transmis de génération en génération, Flaugergues témoigne aujourd’hui du mode de vie des notables montpelliérains de l’époque.
Un escalier d’une rare élégance, à la conception unique (à clef pendante et sans aucun pilier sur trois niveaux) occupe le tiers du château.
Il contient un important mobilier du XVIIIe siècle, cinq tapisseries flamandes du XVIIe (vie de Moïse), une collection de porcelaines et faïences de grande qualité, divers documents concernant l’histoire montpelliéraine (cour des comptes) et archivés depuis le XVIIIe siècle.
En août les visites du château ne sont pas proposées, uniquement les jardins et le caveau sont accessibles.

infoQue faire, où manger, où dormir, où sortir … ?

Voir le répertoire des commerces et activités

 

agendaUn spectacle, une sortie, un événement ?

Consultez l’agenda